Noël est pour F de Sales la plus grande des fêtes…
Plus grande même que Pâques et Pentecôte, que Noël porte en elles.

« Entre toutes les fêtes que nous célébrons en Eglise,
il y en a trois qui ont été célébrées de tout temps,
lesquelles prennent leur source et origine de cette grande fête de Pâque
qui se faisait dans l'Ancienne Loi.

Ces trois fêtes ont été appelées "Pâque",
mot que ne veut rien dire d'autre que "Passage".

Et de fête la solennité de Noël n'est instituée
qu'en mémoire du passage que Notre Seigneur a fait de la Divinité à notre Humanité.

Le second passage est celui de sa Mort et Passion à sa Résurrection;
c'est la passage de la mortalité à l'immortalité,
passage que nous célébrons toute la semaine Sainte et à Pâque.

La troisième nous la fêtons à Pentecôte,
jour auquel Dieu adoptant les Gentils,
les fit passer de l'infidélité au bonheur d'être ses enfants bien aimés,
bonheur le plus grand que l'Eglise peut recevoir.

Néanmoins toutes ces fêtes prennent leur source en ce mystère de Noël.

Si quelqu'un veut fabriquer une maison ou un palais,
il considère premièrement si c'est pour y loger un vigneron ou quelque paysan,
ou bien si c'est pour un Seigneur ,
d'autant qu'il lui faut tenir en toute autre méthode
selon la qualité de la personne qu'il veut y loger.

Le Père éternel en a fait de même en la fabrique de ce monde,
car il projeta de le créer pour l'Incarnation de son Fils, qui est le Verbe éternel.
« créer pour l'Incarnation »

La fin de l’œuvre de Dieu (habiter avec l’homme)
fut donc son commencement …
« sa divine Sagesse ayant prévu de toute éternité
que ce verbe prendrait notre nature et viendrait sur terre. »
(SFS X-413 Sermon pour la fête de Noël 1622)


 

Avent

Noel
Carême
Pâques
Pentecôte
15 Août
Toussaint