L'Église est en Avent !

 

L’Avent : un temps pour créer un passage à la Parole :

Comme au commencement l’Esprit planait sur les eaux,

voici que la Parole de Dieu court dans le désert !

 

1 - « La parole de Dieu fut adressée à Jean dans le désert …»

Jean Baptiste l’ouvreur, le géomètre, « le cantonnier de la Parole »
m’emmène au désert !

 

En ce désert où peut naître et grandir le désir.

 

♪♫  Dieu silence tu nous as parlé:

Lumière dans nos yeux, Ferment dans notre pain.

 

1. Touche nos oreilles, Nous entendrons.

Souffle sur nos lèvres, Nous parlerons.

Donne ta lumière, Nous brillerons.

Montre-nous ta route, Nous marcherons.

 

 

2 - Il y a le désert : terre aride et minérale où tout est enfoui

et en proie à la lutte que se livre le glacial et le brulant !


Il y a le désert peuplé des soucis de la vie 

et du monde dans lequel  je suis envoyé !

 

François de Sales invite à la retraite,  en la solitude de notre cœur

pendant que corporellement  nous sommes parmi les conversations et affaires.

 

Cette solitude mentale ne peut nullement être empêchée par la multitude de ceux qui vous sont autour, car ils ne sont pas autour de notre cœur, mais autour de notre corps,

si bien que notre cœur  demeure lui tout seul en la présence de Dieu seul.
IVD CHAPITRE 12

 

♪♫   Dieu silence tu nous as parlé:

Lumière dans nos yeux,

Ferment dans notre pain.

 

2. Tourne ton visage, Nous te verrons.

Coule dans nos veines, Nous guérirons.

Vienne l'espérance,  Nous t'attendrons.

Brille ton étoile, Nous partirons.

 

4 - C’est ici dans ce silence que mon cœur se retourne vers Dieu :

Une conversion pour une amélioration en rejetant toute perversion,

Un retournement sans détournement. 

 

Je me tourne avec les autre « convertis »
vers la pointe de l'univers, Dieu : ensemble unis et divers dans la contemplation de Dieu !

 

 

Prions :

 

¥ Seigneur en voyant vivre ton Fils Jésus nous comprenons

Qu’il n’y a pas de contemplation qui n’ouvre à l’action et à la lutte

Combien reste-il de chemins à aplanir , de portes à ouvrir et à franchir

dans notre monde qui exploitent les pays pauvres;

dans notre société de sans toit, sans travail, sans-papiers, sans « pouvoir s’en sortir ?»

 

Que l’esprit me donne la force d’accepter la pelle ou la pioche que me tend Jean le Baptiste  

pour combler, abaisser, aplanir en un mot :

préparer la route, à Jésus ton fils

pour que tous puissent voir le salut de Dieu :Jésus le Christ le Vivant

aux siècles des siècles !»

 

♪♫  Dieu silence tu nous as parlé:

Lumière dans nos yeux,

Ferment dans notre pain.

 

3 . Ouvre-nous la porte, Nous entrerons.

Dresse-nous la table, Nous mangerons.

Fais jaillir la source, Nous renaîtrons.

Fais chanter la flûte, Nous danserons

 

Avent

Noel

Epiphanie
Carême
Pâques
Pentecôte
15 Août
Toussaint