Quand
une amie
accomplit
son ascension ...

 

Nous voulons offrir aux familles en deuil un accompagnement
qui soit l’expression du ministère de compassion de l’Eglise.
C’est toute la communauté croyante qui a la responsabilité
d’accompagner une famille en deuil.
 Sur notre paroisse des équipes de laïcs assurent ce ministère

 

Accompagner
les sépultures

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant la perte de l'être cher, le jour de l'enterrement, au pied du mur et du cercueil, la gêne s'empare des esprits : que dire à la mère qui a perdu son fils?  " (L'homme-Dieu,  Luc Ferry -Grasset)

 

C’est à cette heure que l’homme recherche à qui ou quoi se raccrocher :

 un au-delà, une transcendance qui n’est pas forcément le Dieu de Jésus Christ.

Il a besoin à cette heure-ci de passages pour traverser ce  "...conflit où s'opposent l'amour qui porte à l'attachement et la mort qui est séparation..."

L’Eglise se présente alors comme experte en humanité

 

ayant autorité pour donner sens à l’événement de la mort et pour dire une parole sur la mort.

dépositaire d’un « savoir-faire» devant la mort, en proposant des gestes qui honorent le défunt dans son humanité et qui invitent à une ouverture par-delà la mort ; pour proposer une parole sur l’à-venir/l’au-delà.

  capable d’accompagner les personnes endeuillées dans leur désarroi ou leur inexpérience.

Dans nos villages quelques-uns assurent ete présence  au moment de la mort... …

 

o    Préparer l’Eglise le jour des funérailles

o    Accueillir les familles pour préparer des funérailles

o    Présider les funérailles

o    Réaliser une équipe qui prennent en charge les funérailles.

o    Se former en vue de cet accompagnement.