Un texte  pour  réfléchir et partager !

Afficher l'image d'origine

 

Communiqué de l’équipe paroissiale à propos des célébrations de funérailles dans la paroisse
 

Paroisse St François d'Assise Bourgoin·mardi 5 avril 2016

 

L’équipe paroissiale, le P. Christophe Delaigue (curé) et les autres prêtres de la paroisse vous informent de la décision suivante prise en concertation avec les autres paroisses du doyenné et le service diocésain de la pastorale sacramentelle et liturgique :

A partir du 1er avril 2016, toutes les funérailles catholiques de la paroisse seront célébrées dans nos églises, et non plus au Centre funéraire de Bourgoin-Jallieu.
Cette décision était en réflexion depuis plus d’un an et a fait l’objet d’un certain nombre de rencontres et de réunions.
Avant de l’expliciter, précisons que nous remercions l’établissement Boudrier pour l’accueil qu’il réserve aux membres des équipes d’accompagnement des familles en deuil et pour la collaboration entre la paroisse et lui.
Les raisons principales qui nous poussent à cette décision ? Mentionnons tout d’abord celle de l’avenir de nos églises : si de plus en plus de funérailles sont célébrées hors de celles-ci, que dans le même temps il y a beaucoup moins de messes, quelques mariages et quelques célébrations de baptêmes, quel avenir pour ces lieux auxquels la population locale reste attachée ? L’équipe paroissiale souhaite pour l’instant que nos clochers puissent rester des lieux de célébrations liturgiques.
De plus, ces églises rassemblent des familles pour toutes les étapes de la vie. Or la mort fait partie de la vie. Nous considérons au regard de cette affirmation de foi qu’il y a un risque à privatiser la mort, à l’exclure du champ de la vie si nous allons célébrer les funérailles catholiques dans des lieux réservés à la mort et non plus dans nos églises. Le mystère de la mort et de la résurrection est le cœur de la foi chrétienne ; il paraît normal que nous le célébrions dans les lieux catholiques où ce mystère se célèbre sous ses autres différentes facettes que sont l’eucharistie et le baptême.
Célébrer dans nos églises c’est aussi rappeler que la célébration des funérailles catholiques est à la fois celle de la famille du défunt mais aussi de la communauté chrétienne locale et plus largement de la communauté humaine que représente la commune.
Enfin, on entend que des personnes plus ou moins proches de l’Église ne savent pas que l’on peut célébrer des funérailles dans les églises. La décision d’aujourd’hui permet donc de clarifier les positionnements : célébrations catholiques dans les églises, célébrations civiles ou autres au Centre funéraire.
Au terme de ces lignes, nous remercions toutes les personnes impliquées dans l’accompagnement des familles en deuil, au nom de la paroisse, et nous redisons notre reconnaissance à l’établissement Boudrier pour les collaborations que nous vivons et qui continueront dans nos clochers.
Cette décision est communiquée ce même jour au Centre funéraire et prend effet immédiatement (hors funérailles déjà programmées, évidemment). Nous en informons également toutes les équipes d’animation de nos Relais de la paroisse ainsi que les curés et les équipes paroissiales du Nord-Isère.
Pour l’équipe paroissiale, P. Christophe Delaigue.